);

5 étapes pour animer votre Hackathon

Partager

5 étapes pour rendre votre Hackathon mémorable et efficace !

Vous souhaitez animer votre Hackathon, alors comment le rendre dynamique, efficace et immersif ? Challenkers vous propose 5 étapes fondamentales à suivre !

Étape 1 : Lancement du Hackathon

La phase d’ouverture est très importante car elle donne le ton de votre Hackathon. Accueillez vos participants avec un temps fort de rassemblement. Un Hackathon est à la fois un évènement important formel et en même temps un espace d’expression libre et convivial. C’est ce que doit traduire votre phase de lancement. Vous pouvez donc l’organiser autour de moments conviviaux informels tels qu’un petit déjeuner si vous commencez le matin, puis poursuivre avec un moment plus formel pour affirmer l’importance et l’ambition de votre Hackathon : un discours de bienvenue par la Direction de votre organisation est toujours appréciée par les participants qui ressentent l’importance de l’évènement auquel il s’apprête à participer et l’attention que vous leur accordez. 

De manière pratique cette phase est aussi le moment de présenter l’évènement : la thématique, le planning et les deadlines, annoncer les équipes et rappeler les lots à gagner. SI Pour inspirer les participants, cette phase d’ouverture peut aussi être complétée par une conférence introductive au thème du Hackathon.

Étape 2 : La phase d’idéation

La phase d’idéation est essentielle pour guider vos participants vers de bonnes idées innovantes et concrètes. Alors comment rendre les équipes créatives ? Vous aurez besoin de 3 étapes :

      1. Si on vous demande de but en blanc de trouver des idées originales et de les exposer dans une équipe où vous ne vous sentez pas à l’aise … Il y a peu de chance que vous soyez très créatif ! Il est donc indispensable de détendre les participants et échauffer leur créativité grâce à un Icebreaker. L’Icebreaker peut ne pas concerner le thème de votre Hackathon, son but est avant tout de mettre en condition vos participants.
      2. Lancez ensuite une « Purge »: un petit jeu de créativité permettant à tous les participants d’exprimer leurs premières idées. Il faut savoir que 80% de ces premières idées sont des idées « communes », largement partagées. Une fois purgés, ils auront l’esprit ouvert pour accueillir de nouvelles idées.
      3. Animez 1 à 2 jeux de créativité pour permettre aux équipes de faire émerger de nouvelles idées plus originales et disruptives que les premières idées.

À la fin de cette phase, chaque équipe choisira un seul concept à développer, souvent un ensemble d’idées retenues des jeux précédents. Votre rôle sera de les aider à converger vers un seul concept cohérent à partir de toutes les idées ressorties dans les jeux précédents.

Étape 3 : Le développement de projet

Pendant cette phase, vous accompagnerez les participants pour passer d’une bonne idée à un projet solide et concret, grâce à divers outils comme le Lean Canvas par exemple.

Pour cela, vous donnerez les clefs aux équipes pour développer leur solution de la manière la plus complète possible. Proposez-leur des ateliers créés pour les aider à structurer leur concept en identifiant le bon marché, les clients types, le parcours client, l’estimation des coûts et revenus, etc. Important : il est nécessaire d’expliquer à vos participants l’utilité et l’objectif des outils que vous proposez pour maximiser l’implication des équipes.

Pour terminer cette phase, si vous en avez le temps, proposez aux participants de réaliser une maquette de leur projet afin de le rendre plus tangible lors de la phase de pitch devant le Jury.

Étape 4 : Le pitch

Tout d’abord même si vous l’avez déjà fait en début de Hackathon, briefez à nouveau les participants sur les modalités du pitch : temps, format, deadline, jury et critères.

Ensuite donnez le temps aux équipes de préparer leur pitch. Le pitch doit tenir dans le timing donné, être clair, concis et concret pour permettre au jury de comprendre et de se projeter.

Cette phase est critique car un pitch mal préparé signifie un projet mal présenté, et donc mal compris par le jury. Il ne sera donc pas récompensé et son potentiel n’aura pas été identifié. Il est donc important d’accompagner les équipes dans la création de leur pitch (structure et forme) en leur donnant les bons outils. 

Vous pourrez également animer un atelier de coaching au Pitch pour donner des conseils aux équipes, voire un temps dédié à la répétition du pitch avec des coachs.

Arrive alors la session de pitch : prenez soin de bien calibrer le temps nécessaire ! En effet, la formule « temps de pitch » X « nombre d’équipes » ne suffira pas. Les pitchs sont toujours introduits par l’animateur, puis chaque pitch est en général suivi d’une partie de questions/réponses avec le Jury. Clarifiez le temps dédié à cette partie après chaque pitch et essayez de tenir ce timing. Il faut également compter 1 à 3 minutes pour le passage d’une équipe à une autre. Prenez également de la marge pour tous les petits soucis techniques que les équipes pourraient rencontrer. Une fois toutes les équipes passées, il sera l’heure de passer à la délibération du Jury.

Étape 5 : Récompenses et Clôture

C’est déjà la fin du Hackathon ! Le jury délibère. Il faut occuper vos participants. Prévoyez une petite animation pour faire patienter les participants. Prévoyez également une personne pour animer la délibération du Jury.

À l’annonce des participants, félicitez bien sûr les gagnants mais n’oubliez pas de remercier et de féliciter les autres équipes.

Clôturez l’évènement par un petit cocktail qui permettra à tous de se remémorer les meilleurs moments de cet évènement.

Si cet article vous a plu, vous pouvez aussi consulter notre dernier billet 5 clefs pour organiser votre Hackathon !

Bon Hackathon !