);

5 bonnes raisons de faire un Ice Breaker !

Partager

5 BONNES RAISONS
DE FAIRE UN ICE BREAKER !

Vous organisez un atelier ou un évènement et vous cherchez à créer du lien, à échauffer la créativité des participants, à créer de la cohésion ?

Commencez votre évènement
avec un Ice breaker !

Un Ice breaker, « brise-glace » en Français, est un jeu d’une vingtaine de minutes qui vous permettra d’amorcer un esprit d’équipe entre des membres qui, a priori, ne se connaissaient pas ou mal, mais également d’échauffer leur créativité pour les prochains échanges et ateliers.

Mais faire un ice breaker prend du temps, alors est- ce vraiment utile ?

La réponse est simple : OUI, s’il est adapté et efficace !

5 bienfaits d’un bon Ice breaker !

Imaginez-vous seul, parmi un groupe de 5 personnes que vous ne connaissez pas, certains timides, d’autres très expensifs, souvent la tête dans leurs smartphones.

Puis quelqu’un prend la parole et vous explique que vous allez devoir trouver des idées ensemble : c’est parti !

Un peu froid comme démarrage, n’est-ce pas ? 

Difficile d’amorcer le dialogue et encore plus de proposer des idées originales alors que personne ne se sent encore à l’aise avec ses coéquipiers…

1/ Le Icebreaker : un excellent créateur de liens

Tout d’abord, la fonction première d’un Icebreaker sera de créer un lien spécial d’unité entre les participants, et qui se poursuivra durant l’ensemble de l’évènement.

En outre, le Icebreaker va permettre de créer une complicité au travers d’un moment positif passé ensemble et qui n’appartient qu’à l’équipe.

Il est aussi un moyen de démarrer une collaboration sur une note positive et dans une bonne ambiance afin de faire plus facilement naître des idées et un véritable esprit d’équipe.

2/ Le Icebreaker « briseur de glace »

Pléonasme !!!

Et pourtant, l’avantage du Icebreaker est bien de faire tomber les barrières entre les participants, d’enlever la potentielle retenue que certains participants peuvent avoir entre eux.

La gamification étant la meilleure façon de faire tomber les barrières, il est conseillé de proposer un jeu à partager en groupe, en particulier un jeu coopératif permettant à chacun de s’exprimer et de trouver sa place dès le début de votre événement.

3/ Le Icebreaker : un point de départ vers la création

La phase de création est la phase qui survient habituellement après le Icebreaker.

Pour se préparer au mieux à celle-ci, le Icebreaker est un élément très important car il prépare, échauffe et met en condition la capacité créative des participants pour le reste de l’événement.

Le Icebreaker devra donc être un exercice créatif ludique, qui ne soit pas directement lié à la thématique de votre évènement, ou lié de manière décalée.

Le Icebreaker ne doit pas faire office de séance de créativité, il est plutôt un moment de préparation à cette dernière.

4/ Le Icebreaker permet de créer de la cohésion

La cohésion au sein d’une équipe est un élément-clef pour le bon fonctionnement du groupe au cours des événements.

À travers ce petit jeu collaboratif, vous instillez dès le départ une cohésion de groupe et des liens d’entraide entre les coéquipiers.

Selon la nature et l’objectif de votre évènement l’Icebreaker peut se jouer en petites équipes ou en groupes plus conséquents.

5/ Le Icebreaker : générateur d’intérêt

Le Icebreaker représente l’introduction d’un événement.

Lorsqu’une introduction est réussie, les participants sont dans de bonnes dispositions et celui-ci peut permettre de calmer les appréhensions de certains participants.

Créez une relation de confiance grâce à votre Icebreaker pour les aider à se sentir plus à l’aise et à être ouverts et volontaires à participer aux ateliers qui suivront.

Faut-il ABSOLUMENT faire un Icebreaker ?

Non, pas nécessairement !

Un Icebreaker est un très bon outil pour démarrer un évènement qui se veut collaboratif.

Attention cependant, un Icebreaker doit être bien jaugé et pensé en fonction de l’esprit de votre évènement, du type de participants attendus et de leurs attentes.

S’il est mal préparé, mal adapté aux participants ou mal animé, l’Icebreaker peut se révéler être une mauvaise expérience pour les participants dès le lancement de votre évènement.

Nous vous recommandons donc de faire appel à des professionnels pour animer ce moment clé.