);

VRAI ou FAUX : Développeurs = Succès d’un Hackathon ! – La Bulle Inno #2.3

Partager

Une série de vidéos by ChallenKers consacrée à la découverte des Hackathons

La Bulle Inno

Vous souhaitez organiser un HackathonVous vous posez des questions et avez besoin de conseils ?

Virginie, CEO de ChallenKers et Directrice Méthode répond à de nombreuses  questions et idées reçues sur ces événements à travers une série de vidéos dédiée à la découverte des Hackathons : n’hésitez pas à consulter nos vidéos et à vous abonner si le contenu vous intéresse.

Bonne découverte !

La Bulle Inno #2

(Partie 3)

 « La présence de développeurs garantit le succès d’un Hackathon ! »

Vrai ou Faux ?

Un Hackathon peut-il exister et être un succès sans développeurs ?

À l’origine, le Hackathon est un événement qui vient du monde du développement Web : des étudiants en informatique développaient une application pendant 2 jours, puis présentaient leur travail devant un jury.

Aujourd’hui, la signification a beaucoup évolué, et désormais un Hackathon n’a pas besoin de compter des développeurs dans ses participants pour être un succès.

L’importance de votre thématique, de votre objectif et du public-cible

Selon votre thématique, votre objectif et les participants que vous souhaitez convier, il sera plus ou moins intéressant d’inviter des développeurs.

Par exemple, inviter un développeur sera intéressant si vous voulez apporter une compétence et une connaissance en informatique dans une équipe de profil plutôt business, design, etc.

Attention au timing cependant…

Un Hackathon est par définition un événement extrêmement court !

Aussi, n’attendez pas de votre développeur qu’il développe une application durant le Hackathon, tout seul et dans un délai aussi court.

Nous vous conseillons plutôt d’inviter des profils variés, avec des expériences et des horizons différents pour obtenir des projets pertinents car concrètement réalisables.

Le monde du développement s’ouvre progressivement aux profanes !

Nous vous conseillons aussi de ne pas trop vous focaliser sur la compétence technique de développement.

En effet, il existe aujourd’hui des outils comme Figma, InVision (gratuits) ou Adobe XD (payant) qui permettent intuitivement à des participants non-développeurs de créer des maquettes, fixes ou dynamiques. Mais l’outil le plus simple à utiliser reste encore PowerPoint, car il permet aux débutants de réaliser leurs premières maquettes.

Ces maquettes seront très utiles à l’issue du Hackathon si vous souhaitez les affiner puis faire développer ces applications par des développeurs.

On peut donc considérer que cette affirmation est fausse, car un Hackathon peut être un succès, avec ou sans développeurs !